Exposition « Dysmorphophobia », Quartier Libre Bordeaux 15 sept. 07 oct.

dysmorphophobia

Pierre Wetzel présentera pour la première fois à Bordeaux sa série « Dysmorphophobia » qu’il travaille au long-court et présentée en 2015 à l’ancienne prison de femmes de La Réole.
Entièrement réalisée au collodion humide sur plaques de verre, technique photographique inventée au 19ème siècle et utilisée de 1851 à 1880 environ.
La « Dysmorphophobie » est une préoccupation obsédante de difformité portant sur un aspect du corps (taille, pilosité, nez, yeux, oreilles, seins, etc.), que le sujet estime laid et inacceptable (E. Morselli, 1886).
S’observe surtout chez l’adolescent à la mutation pubertaire, avec des significations variées, et parfois de façon plus durable dans certaines affections psychiatriques : notamment comme mode d’entrée dans une schizophrénie, où elle peut rester longtemps isolée. Elle constitue parfois un équivalent dépressif et peut aussi se trouver à la limite des mondes obsessionnel, paranoïaque et hypocondriaque.